La Solitaire du Figaro 2013

Une ��dition événementielle au départ de Bordeaux Départ inédit, parcours exigeant, plateau relevé : tous les ingrédients sont réunis pour une 44e édition de la Solitaire du Figaro exceptionnelle. Premier temps fort le 24 mai avec l’entrée des bateaux en parade devant Bordeaux puis leur amarrage au port de la Lune, au coeur de la ville. De nombreuses animations sont prévues d’ici au départ, le 2 juin. Les Figaro Bénéteau assureront notamment le spectacle à l’occasion de runs chronométrés devant les quais. C’est donc au terme d’une semaine de pré-départ intense que les 42 marins en lice s’élanceront de Pauillac pour rallier Porto (Portugal), autre destination inédite. Une première étape piégeuse puisqu’il faudra sortir de l’estuaire de Gironde avant de traverser le golfe de Gascogne et de franchir le cap Finisterre. La deuxième étape mènera les marins à Gijón (Espagne), une escale plus traditionnelle puisque la Solitaire s’y est déjà arrêtée douze fois. Là encore, les éceuils ne manqueront pas : navigation autour de la péninsule ibérique, nouveau passage du cap Finisterre et aller-retour dans le golfe de Gascogne avant d’atterrir sur les côtes espagnoles. Tout aussi complexe, avec une nouvelle traversée du golfe de Gascogne et le contournement de la Bretagne, le troisième acte mettra cap, pour la première fois de l’histoire de l�������preuve, sur Roscoff, en baie de Morlaix. Quant à la dernière ����tape, elle mènera la flotte à Dieppe. Après un aller-retour autour de la pointe bretonne, les solitaires traverseront la Manche avant d’entamer une longue navigation sous les c��tes anglaises puis de redescendre vers la Normandie. Avec 1 938 milles à parcourir jusqu’au 23 juin, Jean-Pierre Nicol aura donc fort à faire pour sa septième participation à la Solitaire du Figaro. D’autant que le plateau est lui aussi exceptionnel avec six anciens vainqueurs et des régatiers aguerris qui aimeraient, comme le skipper de Bernard Controls, accrocher pour la première fois cette épreuve mythique à leur palmarès.